• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(110 votes )

En 1984, les chemins de fer vont changer de visage : liaisons rapides entre les grandes villes, liaisons inter-régionales avec moins d'arrêts et enfin les omnibus. De plus, beaucoup de gares vont disparaitre. Tout cela dans un souci d'économie et de satisfaction des voyageurs, en principe... Les transports vicinaux sont également concernés par la suppression de dépôts et de lignes. Et c'est donc l'image du service public qui est remise en question.