• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(380 votes )

Né le 8 avril 1911, Cioran est souvent catalogué comme l’écrivain du désespoir. Ce fils de pope roumain s'en défend pourtant. Dans cet entretien, il se définit plutôt comme un marginal absolu, éternel étudiant inscrit à la Sorbonne jusqu’à l’âge de 40 ans et qui aurait voulu continuer à fréquenter les cantines universitaires. Et s’il écrit, ce n’est pas dans la perspective d’une carrière littéraire, c’est par dépression, par solitude, par dégringolade personnelle.