• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(397 votes )

Le 5 septembre 1972, les conflits du Proche-Orient font une irruption brutale dans le village olympique de Munich.  A l’aube, des Palestiniens prennent d'assaut le pavillon des athlètes israéliens. Ils en tuent deux, ils en prennent neuf autres en otages. Ils se revendiquent du mouvement radical Septembre Noir. Ils exigent la libération de 200 prisonniers de l'Etat hébreu.  Ils réclament deux hélicoptères pour quitter les lieux. Ces événements vont se prolonger, jusqu'en soirée, jusque sur le  tarmac de l'aérodrome de Furstenfelbrug où une fusillade se solde par 17 morts. Les Jeux sont suspendus, et reprennent 34 heures plus tard pour prouver que les valeurs de l'olympisme sont plus fortes que le terrorisme. Ecoutez le témoignage d’un officiel israélien interviewé par Philippe Vernet.