• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(372 votes )

Le rapport  de la commission d’enquête chargée notamment d’élucider les circonstances de la mise à  mort des casques bleus belges au Rwanda le 7 avril 1994, est implacable pour le gouvernement Dehaene. Non seulement la "Minuar" était mal préparée mais en décidant, après l’assassinat des dix de Flawinne de retirer ses militaires, qui constituaient pourtant le maillon fort de la mission, le Conseil des ministres savait qu’il allait entraîner le départ de l’ensemble des troupes de l’ONU. De quoi laisser le champ libre aux extrémistes pour exécuter le nettoyage ethnique.