• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(309 votes )

L'INR, à peine installée dans ses nouveaux bâtiments connaît dès l'invasion allemande de grands bouleversements. A partir du 11 mai 1940, les rédactions s'installent à Boisfort dans un studio clandestin, puis à Ostende, pour s'exiler ensuite vers la France. Les émetteurs sont détruits et le personnel est licencié. Le 17 mai 1940, l'armée allemande prend possession des locaux, Radio Bruxelles voit le jour. Témoignages de Pierre Clerdent, président du Comité Permanent de l'INR, de Gabriel Figeys, chef des émissions françaises à Radio Bruxelles et de Paul MG Lévy, 1er reporter à l'INR.

Plus de sons, plus d'images sur la radio pendant la Seconde Guerre mondiale sur le site : http://www.laguerredesondes.be